Accueil > Santé / Blessure > Les blessures liées à la pratique de la course à pied

Les blessures liées à la pratique de la course à pied

La pratique de la course à pied n’est pas sans risques. Ainsi, au cours d’une année de pratique, pas moins d’un tiers des coureurs sur route déclarent subir un traumatisme lié à leur sport. On dénombre quatre types de lésions : les lésions musculaires, osseuses, tendineuses et articulaires. Quant à leurs causes, elles sont extrêmement diverses, parfois même étonnantes. Petit tour d’horizon des pathologies les plus courantes.

Les lésions musculaires

De la plus bénigne à la plus grave, les différentes catégories de lésions musculaires sont la courbature, la crampe, la contracture, la contusion, l’élongation, la déchirure ou claquage, et la rupture. Les parties du corps les plus souvent affectées par ces lésions sont les cuisses et les mollets.

Causes : une absence d’échauffement, un surentrainement, un déséquilibre musculaire, une condition physique insuffisante, la fatigue ou encore des carences en minéraux font partie des facteurs de risque pouvant déclencher ce type de lésions.

Les lésions osseuses (fractures)

Assez rares chez les coureurs à pied. Il s’agit notamment des fractures de fatigue, du pied ou du col du fémur (hanche), ou de périostite, lésion que l’on rencontre fréquemment chez les coureurs et qui touche l’intérieur du tibia.

Causes : les causes principales de ces lésions sont une augmentation de la charge d’entrainement, un sol dur ou des chaussures trop usées.

Les lésions tendineuses

Du talon d’Achille, du tenseur du fascia-lata ou syndrome de l’essuie-glace, la ténosynovite du jambier antérieur, du jambier postérieur, aponévrosite plantaire, tendinite du tendon rotulien et du quadriceps, du moyen fessier.

Causes : de nombreux facteurs sont plus ou moins directement impliqués dans la survenue de tendinites : un exercice physique intense, une raideur musculaire due à un manque d’étirements, une mauvaise alimentation, un terrain trop dur ou trop mou ou encore, plus étonnant, une mauvaise hygiène bucco-dentaire !

Les lésions articulaires.

Pas forcément spécifiques à une activité sportive, le nombre de lésions articulaires est assez restreint. Pour le coureur, il s’agit principalement de l’entorse de la cheville. Une déchirure ligamentaire, voire, dans le pire des cas, une luxation, peuvent également survenir.

Causes : Dans la plupart des cas, l’entorse se fait du côté externe du pied. En effet, lorsque le coureur assure mal ses appuis au sol, le pied a tendance à être « attiré » vers l’extérieur.

Conclusion :

Les blessures ne surviennent pas par hasard et ne sont pas le simple fait de notre activité physique. En d’autres termes, la blessure n’a bien souvent pas une mais plusieurs causes. Par exemple, boire peu, consommer beaucoup de viande et de sucres, courir avec des chaussures usées tout en étant en surcharge corporelle favorise l’apparition de tendinites. Afin de minimiser l’apparition de blessures, il est donc primordial d’adopter une hygiène de vie la plus saine possible. Ainsi, un coureur qui conduit bien son entrainement en programmant ses séances, réalisant correctement ses étirements et se ménageant des périodes de repos verra le risque d’apparitions de blessures sensiblement diminuer.
Il est primordial d’agir dès les premiers signaux de douleurs, cela afin d’éviter de se retrouver immobilisé pendant plusieurs semaines parce qu’on pense que cela va passer.

Commentaires

PARTAGEZ!

A LIRE AUSSI


Blessures et préventions

Les tendinites

Les crampes

Rejoignez nous sur facebook!

DANS LA MEME RUBRIQUE

Les crampes
Blessures et préventions
Les tendinites
Les blessures liées à la pratique de la course à pied