Accueil > Santé / Blessure > Blessures et préventions

Blessures et préventions

Bien que la course à pied permet d’entretenir son capital santé et de garder la forme, la pratique régulière nécessite un minimum de précautions.
Toute pratique sportive doit faire l’objet d’un suivi médical et il est impératif de voir votre médecin au moins une fois par an.

Quelques règles élémentaires de précautions à appliquer :

- Boire beaucoup d’eau.
- Bien s’étirer avant et après
- Planifier correctement ses séances d’entrainement, rester progressif.
- Tenir compte de son état de fatigue, ne pas se forcer
- Posséder de bonnes chaussures et un équipement adéquat

Malgré toutes ces précautions, des douleurs ou des blessures nous gâchent parfois le plaisir de courir.

Voici un récapitulatif, des problèmes que tout coureur peut rencontrer.
Ils sont accompagnés de conseils pour y remédier ou préventifs.

DIARRHEES :

Souvent dues à un effort intense sur une longue distance, elles seront prévenues par des allures réalistes par rapport à ces capacités. Il convient aussi de ne pas prendre de boissons glacées ou trop fraîches par temps chaud.

DOULEURS AUX REINS :

En général, le port de chaussures au bon amorti et au bon maintien est suffisant.

HEMATOME SOUS UNGUEAL (ONGLE BLEU) :

C’est un saignement sous l’ongle lorsqu’il vient buter au fond de la chaussure lors d’une course longue. Pour ce qui est de la prévention : le port d’une paire de chaussure une pointure au dessus car en course le pied gonfle et s’allonge. Dés l’apparition, voyez votre médecin pour qu’il évacue cette accumulation sanguine. Sinon l’ongle va devenir noir, tomber, laissant apparaître un nouvel ongle.

POINTS DE COTES :

Un entraînement suffisamment éloigné du repas, respecter l’échauffement et être attentif à son souffle devrait diminuer le risque de les subir. Sinon, étirements et respiration profonde vous aiderons à les faire passer.

TENDINITES :

Pour ce qui est de la prévention : une parfaite hydratation, une paire de chaussure au bon amorti et les étirements réguliers avant et après l’entraînement. Dès la première douleur, un massage avec un anti-inflammatoire ou un glaçage de la zone douloureuse peut être conseillé. Si la douleur persiste ou augmente, allez voir votre médecin. Plus la tendinite st soignée tôt, plus elle guérie vite. Un peu de repos est toujours préférable à un arrêt important.

CRAMPES :

Pour les prévenir, boire beaucoup : avant, pendant et après l’entraînement ; pratiquer ces étirements. Elles peuvent aussi être dues à une augmentation non progressive de l’entraînement. Par exemple, préparer un marathon sans avoir suffisamment de kilomètre dans les jambes. Prendre des compléments alimentaires type sporténine permet d’éviter les crampes.

DECHIRURES :

Elles apparaissent au cours de séances de fractionnée ou en course.
Bien s’échauffer, bien s’hydrater et de bons étirement permettent de prévenir leur apparition.

TROUBLES DIGESTIFS :

Courir à un moment suffisamment éloigné des repas est généralement suffisant.

VOMISSEMENTS :

Lors d’efforts intenses, la digestion est impossible. Il suffit de courir à un moment suffisamment éloigné des repas pour éviter les vomissements.
La prise d’aliments solides sera à l’origine de vomissements.

Commentaires

PARTAGEZ!

A LIRE AUSSI


Les crampes

Les tendinites

Les blessures liées à la pratique de la course à pied

Rejoignez nous sur facebook!

DANS LA MEME RUBRIQUE

Les crampes
Blessures et préventions
Les tendinites
Les blessures liées à la pratique de la course à pied